Cosmique de situation

Pour son premier livre en couleur, Clément Vuillier traque l’énergie d’une comète en voyage et d’une planète en pleine métamorphose. Une contemplation brute, dont l’humain est absent.

Marion Dumand  • 25 juin 2019 abonné·es
Cosmique de situation
©photo : L’océan : un des « héros » muets de Clément Vuillier. crédit : C.Vuillier

L e paysage est mon sujet central. Comme zone d’exploration plus ou moins fantasmée. » Avec L’Année de la comète, Clément Vuillier penche clairement du côté « plus ». Passe une comète dans le ciel étoilé et une planète se métamorphose. Les phénomènes sont-ils liés, concomitants ? Planète et comète ne font-elles qu’une ? Il n’y aura pas de réponse. Ce livre grand format est muet, et cette aventure cosmique sans héros, si ce n’est le paysage ou plutôt les paysages. On pourrait craindre l’ennui, on n’en voit pas la queue.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 5 minutes
#BD