Syndicats : Retrouver le goût de la victoire

La réforme des retraites est propice à une mobilisation sociale forte et massive, à condition que les forces politiques de gauche trouvent la stratégie adéquate pour répondre à une addition des mécontentements.

La retraite n’est pas un sujet comme les autres. La mobilisation des agents de la RATP, inédite en douze ans, le 13 septembre, l’a démontré en préliminaire d’un bras de fer qui s’annonce homérique. Elle a apporté la preuve, également, que la température sociale est au moins équivalente à celle qui avait donné naissance à des grands mouvements sociaux nationaux contre les précédentes réformes des retraites, en 1995, en 2003 et en 2010.

Le gouvernement s’avance néanmoins vers cette épreuve de vérité avec quelques signaux positifs. Le noyau militant français est rincé par deux années de macronisme et une litanie de défaites, y compris lorsqu’il parvenait à mobiliser, par exemple contre la loi travail Pénicaud en 2017. « Nous venons d’avoir une réforme absolument sans précédent de l’assurance chômage, souligne également Mathieu Grégoire, sociologue_. Tous les syndicats ont eu des mots très forts pour la dénoncer, mais tout le monde a détourné le regard. » _A contrario, les dernières victoires significatives ont été obtenues hors champ par les gilets jaunes, qui soulignent en creux une certaine impuissance du mouvement social traditionnel.

Les syndicats accueillent donc la réforme des retraites comme une occasion de se requinquer, tant le sujet est fédérateur et leur partition syndicale semble facile. Sur le fond, l’unanimité est en effet quasi totale et les mots sont durs contre une réforme qui pose les bases d’un système en pilotage automatique, ou quasiment, favorisant un ajustement du régime par une baisse des pensions. À l’exception notable de la CFDT, qui s’est dite prête à soutenir la réforme à condition que la majorité accepte d’arrondir les angles (en renonçant à un recul de l’âge de départ et à des économies immédiates, notamment).

Il reste 79% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents