« Un monstre et un chaos » : une histoire de rêve et de ténèbres

Hubert Haddad a placé l’action d’Un monstre et un chaos dans le ghetto de Lodz, où des juifs ont cru pouvoir négocier avec les nazis.

Laura Alcalaï  • 3 septembre 2019 abonné·es
« Un monstre et un chaos » : une histoire de rêve et de ténèbres
© crédit photo : Ulf Andersen/Aurimages/afp

De 1939 à 1944, dans la Pologne envahie par les nazis, se met en place un étrange arrangement. À l’intérieur du ghetto de Lodz, entre le notable de la communauté juive, Chaïm Rumkowski, et un représentant du Reich, Hans Biebow, ce sera esclavage contre survie. Les juifs échapperont à la déportation s’ils consentent à faire profiter le régime nazi de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 3 minutes