« J’accuse », de Roman Polanski : Une certaine idée de l’armée

Dans _J’accuse_, Roman Polanski raconte brillamment comment le colonel Picquart a fait innocenter Alfred Dreyfus.

Christophe Kantcheff  • 5 novembre 2019 abonné·es
« J’accuse », de Roman Polanski : Une certaine idée de l’armée
© Jean Dujardin excelle en Picquart, militaire hors pair.Gaumont Distribution

Il y avait longtemps qu’un nouveau film de Roman Polanski ne nous avait rappelé qu’il est un grand cinéaste. Le réalisateur de Répulsion (1965) et du Pianiste (2002) signe aujourd’hui une autre œuvre de premier plan. Certains ont suggéré que Polanski réalisait ce film pour plaider sa cause, projetant

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes