Louis-Philippe Dalembert, le poète passe-frontière

Attentif à la générosité immédiate et au sort des exilés, l’écrivain haïtien raconte dans son nouveau roman le destin de trois femmes qui traversent la Méditerranée, fuyant la guerre et l’horreur.

Après avoir perdu, pour l’une, sa meilleure amie, pour l’autre, son petit frère, Chochana et Semhar se sont fait une promesse : entre elles désormais, c’est à la vie à la mort. Les deux jeunes femmes auraient pu se rencontrer dans mille autres lieux plus heureux que celui-ci, mais la sécheresse au Nigeria et la dictature en Érythrée en ont décidé autrement. Elles ont dû quitter leur famille, prendre tous les risques, éviter les contrôles, voyager à l’arrière de pick-up débordant d’épuisés, certains devenus…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Éric, enseignant spécialisé : « Tous les enfants ne retrouveront pas le chemin de l’école d’ici à la fin mai »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Musique(s) en relais

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents