Dossier : Féminismes : Les nouvelles voix

En Ukraine, lutter contre la « haine de genre »

À Kiev, l’association Insight soutient des femmes ciblées pour leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, mais aussi leur origine ethnique ou leur position sur la guerre du Donbass.

À l’intérieur, murs clairs, poufs de couleurs vives, ambiance militante mais cosy. Le local d’Insight affiche l’accueil et la convivialité comme valeurs cardinales. Côté rue, pas le moindre signalement. L’adresse, dans un modeste quartier résidentiel de Kiev, n’est pas publique et on communique par messageries cryptées : l’association, qui apporte un soutien aux personnes LGBTQI (1), est devenue l’une des cibles privilégiées de la « haine de genre » en Ukraine. « Les chercheurs européens sont actuellement…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.