Multinationales : La fin de l’impunité ?

Lafarge, Total, Shell, Bolloré, BNP Paribas… De nombreuses firmes sont aujourd’hui poursuivies en justice pour violations des droits humains et environnementaux, tandis qu’en France, en Europe et à l’ONU des législateurs s’attaquent aux géants du capitalisme.

Lena Bjurström (collectif Focus)  et  Vanina Delmas  • 11 décembre 2019 abonné·es
Multinationales : La fin de l’impunité ?
Des feuilles couvertes de pétrole en 2003 en Équateur, où Chevron et Texaco exploitent des gisements d’hydrocarbures.
© MARTIN BERNETTI/AFP

Le long du lac Albert, en Ouganda, le géant français Total développe sereinement le projet Tilenga en vue d’exploiter les abondants gisements pétroliers de la région. Or, des enquêtes de terrain menées par plusieurs ONG ont révélé des violations des droits humains, notamment de multiples expulsions d’habitants sans indemnisations. Par ailleurs, les conséquences environnementales d’un tel projet, à deux pas d’une aire naturelle protégée, sont indéniables, tout comme sa participation au réchauffement climatique. Ce 12 décembre, c’est au tribunal de grande instance de Nanterre qu’on en parlera. Six associations, dont quatre ougandaises (1), ont assigné en référé Total, maison mère du projet, pour non-respect de la loi sur le devoir de vigilance, adoptée en mars 2017 (lire page 22).

Une première dans l’histoire du droit, mais certainement pas la dernière. D’ailleurs, Total est également mis en demeure par quatre -associations environnementales (2) et quatorze maires de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Une brèche française qui pourrait lézarder la forteresse protégeant

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

Malgré le choc, « ne pas abandonner » le combat de Navalny s’impose
Reportage 23 février 2024

Malgré le choc, « ne pas abandonner » le combat de Navalny s’impose

Un rassemblement en hommage à Navalny s’est tenu le 22 février à Paris. Politis s’y est rendu pour comprendre comment les Russes en exil voient désormais la lutte contre le régime de Poutine.
Par Pauline Migevant
« La crise sénégalaise est un héritage de la Françafrique »
Françafrique 21 février 2024 abonné·es

« La crise sénégalaise est un héritage de la Françafrique »

Le Sénégal portait en France l’image flatteuse d’une « vitrine démocratique » en Afrique de l’Ouest. Mais le report par le président Macky Sall du scrutin présidentiel du 25 février a brutalement changé la donne. Un « coup d’État civil », qualifient la journaliste Fanny Pigeaud et l’économiste Ndongo Samba Sylla, coauteurs d’un nouvel essai sur la Françafrique.
Par Patrick Piro
En Ukraine, les affres de l’enrôlement
Reportage 21 février 2024 abonné·es

En Ukraine, les affres de l’enrôlement

Deux ans après le début de l’invasion russe, les besoins de l’armée ukrainienne, estimés à 500 000 nouveaux combattants, vont croissant. Mais la mobilisation est de plus en plus difficile.
Par Hugo Lautissier
« Rafah sera la honte du monde » : à Paris, mobilisation contre le massacre des Palestiniens
Reportage 15 février 2024

« Rafah sera la honte du monde » : à Paris, mobilisation contre le massacre des Palestiniens

Alors qu’Israël a annoncé une offensive militaire imminente à Rafah, où sont déplacés 1,4 million de Palestiniens, un rassemblement a eu lieu le 14 février dans la capitale devant le ministère des Affaires étrangères pour appeler la France à agir.
Par Pauline Migevant