Dossier : Brésil : Un an de résistance à Bolsonaro

Indigènes du Brésil : « Nous avons décidé d’entrer en politique »

Les peuples indigènes ont renforcé leur résistance sous le régime Bolsonaro, affirme Sônia Guajajara, principale figure d’un collectif national qui porte leur lutte au Brésil et au-delà.

Animée d’une énergie inépuisable, Sônia Guajajara est de ces femmes qui ont très tôt revendiqué le droit de participer aux décisions des communautés indigènes, un domaine classiquement réservé aux hommes. Native du peuple guajajara en territoire amazonien Araribóia (État du Maranhão), elle gravit les échelons au sein des collectifs locaux, jusqu’à la coordination de l’Articulation des peuples indigènes du Brésil (Apib), coalition de plus de 300 groupes ethniques. En 2018, elle est candidate à la…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Éloge de l’intersectionnalité

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.