Les profs au bord de l’explosion

Face à Blanquer qui mélange les sujets (retraites, salaires, statut, temps de travail…), le corps enseignant, déjà en colère contre les réformes éducatives, multiplie les bras de fer et dénonce une pression insupportable.

Nadia Sweeny  • 22 janvier 2020 abonné·es
Les profs au bord de l’explosion
© Action à l’Académie de Haute-Garonne, le 15 janvier à Toulouse, contre la réforme du bac.Alain Pitton/NurPhoto/AFP

Ce vendredi midi devant l’inspection de l’Éducation nationale de Bagnolet, l’action a été brève. En quelques minutes, une quinzaine d’enseignant·es se sont rassemblé·es pour jeter de vieux manuels, des évaluations de CM1 et quelques chaises de maternelle par-dessus la grille fermée du bâtiment. Au bout de la rue, d’autres font le guet : prévenue, la police rôde. Puis toutes et tous s’éparpillent à la hâte pour rejoindre leurs établissements. Quand la police arrive, il n’y a déjà plus personne. « Ils font ça régulièrement un peu partout maintenant », avoue un policier un peu désabusé.

« On ne veut pas se faire embarquer », se justifie Mina, professeure de CM1, rejointe à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie Travail
Temps de lecture : 7 minutes