L’obstination au pouvoir

Quitte à multiplier les cadeaux qui font perdre à son projet toute cohérence, le gouvernement maintient fièrement ses apparences. Une posture dangereuse.

Quoi qu’il en coûte, Emmanuel Macron s’accroche à sa réforme des retraites. Depuis près d’un an que son projet de système par points se dessine, dans un climat social particulièrement tendu, des voix s’élèvent pourtant de tous bords pour l’avertir sur le risque d’embrasement qu’il encourt. Il est le seul à avoir osé s’en prendre, d’un même geste, à toutes les catégories professionnelles – fonctionnaires, salariés du privé, indépendants et régimes spéciaux – et à toutes les générations. Il n’a pas non plus écouté les seuls syndicats de salariés favorables à sa réforme (CFDT, Unsa, CFTC), qui le priaient de ne pas conduire de front une refonte du système et des mesures d’économies immédiates, ce qui les plaçait, eux, dans l’incapacité de défendre la réforme. Emmanuel Macron tient l’obstination comme unique boussole politique.

La cacophonie et les raideurs de ses ministres témoignent en revanche d’un climat de grande improvisation au sein du pouvoir. Courageux, mais pas téméraire, le chef de l’État a confié à Édouard Philippe et à sa ministre du Travail, Muriel Pénicaud, la tâche de défendre son projet et de négocier le ralliement des syndicats « réformistes ». Le pari du passage en force est en effet périlleux pour le gouvernement, face à une mobilisation de grande ampleur à la longévité inédite, qui reste, malgré la puissance des vents contraires, légitime aux yeux des Français.

Il reste 64% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents