« Bistroscope », de Pierrick Bourgault : Un café s’il vous plaît !

Des tavernes antiques aux bistros actuels, Pierrick Bourgault livre une histoire des troquets, ces lieux de débauche, refuges, antres de l’opinion publique…

Ça a débuté comme ça : sous les arcades des marchés, le menu peuple romain ouvre des commerces alimentaires. Les familles sans foyer dans leur logement s’y arrêtent pour acheter soupes chaudes, ragoûts, charcuteries et vins, à consommer sur place, au comptoir ou dans une cour intérieure… L’industrie du tourisme et le secteur des cafés l’ont échappé belle. Parce qu’avant la Rome antique, la civilisation grecque avait imaginé un autre système et parié sur l’efficacité d’un choix philosophique singulier :…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.