« Séparatisme islamique » : La « main de l’étranger », jamais la nôtre !

François Burgat pointe les faiblesses du livre très anxiogène de Bernard Rougier qui a préparé l’opinion aux mesures contre le « séparatisme islamique » récemment annoncées.

François Burgat  • 26 février 2020 abonné·es
« Séparatisme islamique » : La « main de l’étranger », jamais la nôtre !
© LUDOVIC MARIN/AFP

Pour son livre Les Territoires conquis de l’islamisme (1), Bernard Rougier a envoyé ses étudiants collecter des données dans des quartiers qu’il juge trop dangereux pour s’y aventurer lui-même. Ces enquêtes ne manquent bien évidemment pas d’intérêt. Elles permettent notamment de confirmer – mais qui en doutait ? – qu’au sein de certains îlots de la population musulmane de France – jamais quantifiés, ce qui est bien regrettable – se forment des abcès protestataires où la religiosité tend à devenir un instrument de clivage et de rejet de l’Autre. Dont acte, le problème existe bien ! Mais il ne faut pas en faire une interprétation trop unilatérale et céder à la facilité de croire que c’est en cassant le thermomètre que l’on peut faire baisser la fièvre. Car ce que ce livre échoue spectaculairement à nous permettre de comprendre, c’est… pourquoi de tels abcès protestataires se forment !

Impossible de le faire sans attribuer lucidement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 5 minutes

Pour aller plus loin…

Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet
SNU 27 février 2024

Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet

Dans une publication sur X (ex-Twitter) de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale de l’Hérault, rapidement supprimée, des jeunes volontaires du SNU célébraient leur fin de séjour de cohésion par une chorégraphie au son d’un gospel. L’an dernier, dans ce centre, un intervenant extérieur a appris à des jeunes à tirer au pistolet.
Par Hugo Boursier
À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »
Reportage 23 février 2024 abonné·es

À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »

Malgré le manque de moyens et le désert médical dont souffre le département du Cher, la petite équipe de ce centre hospitalier essaie de soulager la douleur des patients en fin de vie.
Par Hugo Boursier
En France, la très lente révolution de la « culture palliative »
Santé 23 février 2024

En France, la très lente révolution de la « culture palliative »

Alors que des pays étrangers mettent en avant ces soins de confort, la France accuse un retard considérable. La faute au tabou de la fin de vie parmi des soignants concentrés sur l’unique objectif de guérison.
Par Hugo Boursier
À Marcq Institution, un professeur suspendu pour violences sexuelles après des années d’alertes
Enquête 22 février 2024

À Marcq Institution, un professeur suspendu pour violences sexuelles après des années d’alertes

Un professeur d’anglais du prestigieux lycée privé de la métropole lilloise est suspendu depuis le 31 janvier, après avoir été accusé par une élève d’avoir eu « une attitude inappropriée ». L’établissement assure avoir été réactif. Mediacités et Politis révèlent pourtant que plusieurs alertes le concernant avaient déjà été effectuées.
Par Pierre Jequier-Zalc