Offensive climat sur les communes

Les mouvements écologistes, déçus par le gouvernement, ont fortement investi la campagne des municipales pour inciter les listes en compétition à se mobiliser dans la bataille climatique.

Patrick Piro  • 11 mars 2020 abonné·es
Offensive climat sur les communes
La marche pour un pacte écologique, organisée par l’association basque Bizi, est arrivée à Bayonne le 7 mars.© Bizi

Les arbres pourraient bien voter pour la première fois, à Asnières et ailleurs, lors du scrutin municipal des 15 et 22 mars. Dans la ville des Hauts-de-Seine, c’est à qui en plantera le plus, en cas de victoire : mille pour le maire sortant, trois mille pour le candidat LREM et cinq mille végétaux pour le candidat Génération·s-PCF-LFI, signale Le Parisien (1). Végétaliser la ville pour améliorer le bien-être des urbains et atténuer l’impact des canicules : sympathique, mais largement insuffisant. « C’est dans un contexte d’urgence environnementale que se dérouleront ces élections municipales, recadre la candidate soutenue par Europe Écologie-Les Verts (EELV) à Asnières. La nécessaire transition écologique nous oblige à sortir, définitivement,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 7 minutes