La BNF, trésor national… à domicile

Notre Voyage autour de nos chambres #12 vous propose une petite exploration des immenses ressources de la Bibliothèque nationale de France (BNF), dont une grande part a été mise en ligne, en accès gratuit.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Lire ou relire Les Travailleurs de la mer, le roman que Victor Hugo écrivit depuis son exil sur l’île anglo-normande de Guernesey ? Oui, mais dans son édition de 1876, superbement illustrée par Daniel Vierge. C’est l’une des propositions, parmi des milliers, du site Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF, que l’on peut lire en ligne ou télécharger au format Epub (plus adapté aux smartphones, liseuses et autres tablettes).

On y trouvera aussi des sélections pour les jeunes (ou moins jeunes) lecteurs, des Fables de La Fontaine aux romans de Jules Verne, toujours en éditions anciennes, ou ceux du Britannique H.G. Wells comme L’Homme invisible ou La Guerre des mondes.

Mais on peut aussi lancer, presque comme un chercheur venant travailler sa thèse d’histoire des libertés publiques dans les travées de la BNF, une recherche thématique. Par exemple sur la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et les publications des grandes enquêtes qu’elle a menées, découvrir aussi les diverses éditions du code civil au XIXe siècle ou du détestable code de l’indigénat applicable aux colonies. En somme, s’offrir une véritable plongée dans les archives.

Le site web de la BNF ne se limite pourtant pas aux éditions anciennes de livres et de documents. Il regorge aussi d’expositions virtuelles et de conférences données par le passé dans ses locaux physiques. Sons, photos et vidéos sont ainsi accessibles sur une foultitude de sujets. De la sociologie des religions aux grandes voix du théâtre, avec des séminaires proposés par des spécialistes de Gérard Philipe ou du Soulier de satin et de Claudel, des débats autour de la grande exposition Tolkien organisée il y a quelques mois à la BNF-site François Mitterrand à la découverte d’expositions virtuelles reproduites ici, comme celle, magnifique, sur les Paysages français, une aventure photographique 1984-2017 ou bien celle consacrée à la grande famille de photographes Nadar.

Impossible de présenter ici l’ensemble de ces innombrables ressources habituellement disponibles à la BNF mais pas toujours facilement consultables pour qui ne serait pas chercheur. C’est, aujourd’hui, possible pour tout citoyen lambda et (sans doute) une occasion à ne pas manquer. Elle permet d’entreprendre une recherche, sans barrière, sur le sujet de son choix, pour flâner intellectuellement ou approfondir un thème, avec l’aide d’un moteur de recherche interne à la bibliothèque particulièrement performant. Sans oublier la banque d’images et le site de la BNF dédié à la presse, Retronews, où il est possible de lire les journaux et magazines d’une époque en lien avec un événement historique. Une somme qui constitue bien un vrai trésor national.

Lire aussi : Déconfinez-vous à Wuhan

Pour lire tous les articles de la série > #AutourDeNosChambres


Haut de page

Voir aussi

Articles récents