Le confinement sous l'œil de Gil : #11 les recettes

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d'âme. Et il nous inspire à notre tour. Aujourd'hui, devenir top chef·fe en cuisine (et si j’veux pas ?)

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


S’il y a bien un truc qui marche pour nous adoucir le confinement, c’est de nous prendre par le ventre. France confinée, mais France cuisinière ! À voir l’indécente cote des émissions culinaires à la télé, la manipulation du fourneau est un sport national en plein essor. L'audience de « Top chef », le concours de jeunes cuistot·es de haut vol, bat record sur records. Alors, bientôt cracks en toques nous aussi ? © Politis

Avec « Tous en cuisine », l’émission maligne de Cyril Lignac, on concocte des plats en direct avec le chef à partir d’une liste d’ingrédients communiqués à l’avance. Illusion médiatique ? Parce qu’au palmarès des « top recettes » recherchées sur internet, on trouve… le pain et la brioche. Des valeurs refuges quand les files s’allongent devant les boulangeries ! Gavé·es par ce déferlement faussement peuple de plats « ultra-simples » expliqués par des stars des pianos, nous ressortons le bon vieux cahier de recettes de mamie. Test : vous connaissez la « salade rose » de guerre de grand-tata Angèle ?

Et vous, gâteau choco ou salade de riz, votre 4e photo ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L'œil de Gil, cliquez ici.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.