Le confinement sous l’œil de Gil : #5 le coup de pompe

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d’âme. Et il nous inspire à notre tour. Aujourd’hui, le corps sain (pour l’esprit sain, c’est une autre affaire…).

Patrick Piro  • 7 avril 2020
Partager :
Le confinement sous l’œil de Gil : #5 le coup de pompe

Vous l’aviez instantanément capté, le risque majeur du confinement : grignoter compulsivement, faire tomber son podomètre à 180 pas par jour et donc prendre du poids. Que faire, alors que le trajet entre le canapé et le réfrigérateur culmine à 6,5 mètres ? Et que plusieurs villes restreignent la pratique du jogging, dont Paris, pour cause d’inflation d’adeptes dans les rues ?

© Politis

Photographe professionnel depuis plus de 25 ans, Gil Lefauconnier est aussi à l'aise dans la photo d'entreprise que dans le reportage de presse. Il concentre son travail sur l'être humain et sa diversité. Retrouvez-le aussi sur Instagram.
Voici quelques idées haut de gamme, comme ce marathon sur balcon ou encore ce circuit de parkour en appartement. Plus simple mais ça requiert de l’habileté, le tennis entre deux fenêtres. Et pour tout le monde, le footing devant son évier. Mais bon, on sait tous que c’est avant tout une question de volonté.

Et vous, activité physique ou rien (comme avant…) ? Quelle serait votre 4e photo ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L’œil de Gil, cliquez ici.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don