Le confinement sous l’œil de Gil : #6 les bleu·es du cordon

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d’âme. Et il nous inspire à notre tour. Aujourd’hui, retour vers les fourneaux (si on se rappelle comment ça marche…).

Patrick Piro  • 9 avril 2020
Partager :
Le confinement sous l’œil de Gil : #6 les bleu·es du cordon
© photo : Gil Lefauconnier

Pâtes, huile, sucre et surtout farine… Nous avons bourré les placards dès les premiers jours du confinement. Puis une fois calmée l’angoisse du manque, nous avons constaté que nous avions aussi plein de temps puisque le déconfinement n’est pas pour demain.

Alors un geste ancestral est remonté : cuisiner, et même faire-à-la-maison, comme avant. Pour 29% des personnes interrogées, c’est l’un de leurs loisirs principaux. Olivier Garcia, directeur des produits chez Fnac Darty, constate même « la résurgence de la yaourtière et de la machine à pain. Des produits qui étaient un peu passés de mode». Mais comment dérouiller la mécanique après des années de surgelés et de conserves ?

© Politis

Photographe professionnel depuis 25 ans, Gil Lefauconnier est aussi à l'aise dans la photo d'entreprise que dans le reportage de presse, il concentre son travail sur l'être humain et sa diversité. Retrouvez-le aussi sur Instagram.
Rien de plus simple, tant se démultiplient les partages de recettes simples et de trucs. De très médiatiques chef·fes de cuisine s’y amusent, avec simplicité et peps, comme Hélène Darroze, Cyril Lignac ou Philippe Etchebest. Un plus : les recettes spécial confinement de Juan Arbelaez, de Bernard Simon et surtout de Marie-Édith Alouf, la cordonne-bleue de Politis !

Et vous, côté cuisine ? Quelle serait votre 4e photo ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L’œil de Gil, cliquez ici.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…