Le confinement sous l’œil de Gil : #19 la balance

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d’âme. Et il nous inspire à notre tour. Aujourd’hui, les kilos en font des tonnes (alors que demain, on déconfine…)

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Ça y est, l’heure a sonné du déconfinement… et du pèse-personne. On nous avait donné quantité de conseils pour ne pas prendre de poids pendant le confinement, peine perdue. Selon un sondage, les Français·es ont grossi en moyenne de 2,5 kg au cours de ces huit semaines : manque d’activité physique, désœuvrement, anxiété due à l’enfermement et aux bouleversements générés par la crise (et donc grignotages). Et même… la peur de grossir ! Faut-il s’en étonner ? © Politis

Car l’injonction à maîtriser l’aiguille de la balance a frappé pendant tout le confinement. Les femmes en ont été les cibles privilégiées (classique), invitées même à affiner leur ligne pendant le confinement… Les Inrocks s’insurgent : halte à la « grossophobie », « arrêtons d’agiter la prise de poids comme une menace ! » Si ça ne vous console pas, dites-vous que vous ne risquez guère de souffrir du regard des autres sur la plage, cet été, distanciation physique imposée, et à condition d’être autorisé·e à atteindre un bord de mer. Ce qui ne consolera pas vraiment…

Et vous, êtes-vous parmi les 29% qui déclarent n’avoir pas pris un kilo pendant le confinement ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L’œil de Gil, cliquez ici.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.