Activisme musical

Notre Voyage autour de nos chambres #62 vous incite à découvrir Music Activists 2020 (From Home), une plantureuse compilation collective proposée par le très défricheur label français Infiné. Au total, plus de deux heures de musique inédite gravitant entre ambient, électronica, néo-classique, techno et musique sérielle. Dépaysement garanti.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Lancé en 2006 et orienté avant tout vers de nouveaux territoires sonores, avec une prédilection particulière pour les croisements entre électronique et (néo-)classique, le label InFiné occupe une place résolument à part dans le paysage musical français.

Exigeant et éclectique

Dans son (beau) catalogue sans frontière figurent des artistes tels que Carl Craig, pionnier de la techno de Detroit, Deena Abdelwahed, figure majeure de l’électro orientalisante, Bachar Mar-Khalifé, grand explorateur transcontinental, Lucie Antunes, aventureuse percussionniste, Gaspar Claus, remarquable violoncelliste hors normes, ou encore Vanessa Wagner, pianiste chevronnée au répertoire à l’image du label : exigeant et éclectique.

Protagoniste phare de la scène électro française contemporaine, Rone est actuellement le poulain le plus fédérateur de l’écurie Infiné. Sorti fin avril, son nouvel album, A Room with a View, s’attache joliment à imaginer le futur vu de sa chambre et sonne comme le compagnon musical idoine de ce printemps confiné. Rone vient également de signer la musique du premier long métrage de Frédéric Farrucci, La Nuit venue, avec Camelia Jordana, en salle le 15 juillet prochain.

Résonance politique

Après avoir fait paraître en 2018 Music Activists, compilation collective à forte résonance politique, le label présente maintenant Music Activists 2020 (From Home). Conçue en réaction directe à la pandémie en cours qui affecte sévèrement le milieu culturel, cette nouvelle compilation-manifeste vise à réaffirmer l’importance cruciale de la création musicale indépendante.

Elle contient au total 34 morceaux, tous inédits, présentés suivant l’ordre alphabétique des noms de leurs auteurs. Jeune producteur électro français dont le premier album (Propaganda) vient juste de sortir, _Aārp _livre ainsi le (planant) morceau inaugural tandis que Vanessa Wagner marque le point final avec une splendide pièce minimaliste.

Entre les deux se détachent notamment les contributions de Boogzbrown (Kouran), Carl Craig (Free At Last), Deena Abdelwahed (Dramaserge), Gaspar Claus (Aux confins les étoiles dansent), Labelle (La chamane), Murcof (Lullaby) et Sabrina Bellaouel (Twahachtek). Flottant entre ambient, électronica, néo-classique, techno et musique sérielle, l’ensemble s’avère aussi contrasté que captivant.

Music Activists 2020 (From Home) se trouve sur les diverses plateformes numériques. Disponible gratuitement en écoute intégrale sur bandcamp, elle peut également y être achetée à prix libre, tous les revenus étant reversés aux artistes.

Lire aussi > Corps volants et coudes serrés

Pour lire tous les articles de la série > #AutourDeNosChambres


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.