« Kongo » : Filmer l’invisible

Dans Kongo, un guérisseur travaille avec les esprits.

Comment filmer l’invisible ? Kongo apporte des réponses à cette question épineuse. Le documentaire de Corto Vaclav et Hadrien La Vapeur a un héros principal : l’apôtre Médard, guérisseur à Brazzaville. Celui-ci gère un lieu de culte où il reçoit des malades de toutes sortes. Sa méthode ? L’exorcisme. Médard chasse les mauvais esprits qui se sont emparés d’un être et les capture dans des bouteilles en plastique. Il extrait aussi des plombs d’une plaie tout en expliquant à la victime que ce sont des diables…

Il reste 73% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents