Sous le soleil noir exactement

Une excellente compilation ravive Black Fire, label états-unien cultivant son activisme musical entre soul, jazz, funk et rythmes africains.

Installé à Washington, le label Black Fire apparaît au mitan des années 1970 sous l’impulsion de Jimmy Gray et James « Plunky » Branch, tous deux engagés avec des moyens différents dans la lutte pour l’affirmation de la communauté noire aux États-Unis. Œuvrant dans la sphère du jazz à la fois comme DJ et promoteur musical, Jimmy Gray anime une émission intitulée « Black Fire » sur les ondes d’une radio étudiante orientée bien à gauche et diffuse en outre un magazine/catalogue de diffusion de disques…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents