HK : « La crise nous conforte dans nos combats des dix dernières années »

Kaddour Hadadi, alias HK, évoque la genèse de son nouvel album avec les Saltimbanks, qui résonne particulièrement avec l’actualité du « monde d’après ».

Jules Peyron  • 7 octobre 2020 abonné·es
HK : « La crise nous conforte dans nos combats des dix dernières années »
© Julien Pitonome

Il est bavard, HK. Bavard comme un artiste qui n’est guère invité dans les médias traditionnels, mais qui a beaucoup de choses à dire. Qu’il exprime en chansons. « On lâche rien », l’hymne des manifs françaises depuis 2011, c’est lui. Depuis, avec ses copains des Saltimbanks, il n’a pas chômé. Petite Terre, sorti le 18 septembre, est le septième album en moins de dix ans. Le chanteur a également profité du confinement pour écrire son quatrième roman, Sans haine, sans armes, sans violence, paru le 7 octobre aux éditions Riveneuve. Dans tous ses projets, la même humanité, la même envie de renouveau…

Comment vivez-vous cette année si particulière ?

HK : Nous sommes toutes et tous logés à la même enseigne. Nous essayons de continuer à exercer notre métier. Cette période est particulièrement frustrante parce

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 9 minutes