Les Communes sont bien vivantes !

L’historien Quentin Deluermoz revient sur l’histoire des soulèvements de 1870 et 1871. Et analyse leurs échos jusqu’à nos jours et au-delà des frontières.

Alors que l’on s’apprête à célébrer les 150 ans de la Commune (1), revenir sur cette belle insurrection apparaît particulièrement instructif pour notre époque. La « troisième révolution du XIXe siècle français » est en effet « d’actualité », sans cesse appelée comme référence vivante, d’Oaxaca au quartier rebelle d’Exarcheia à Athènes, des assemblées de Nuit debout à la « commune du Rojava » et ailleurs… Mais que va-t-on commémorer en 2021 ? Sera-ce la proclamation de la Commune, le 18 mars 1871, ou les…

Il reste 81% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.