Dossier : Médias : L'extrême droite en continu

Médias : Fachos en continu

L’automne 2020 a marqué l’apogée d’une extrême-droitisation entamée depuis des années dans les médias. En la matière, certaines chaînes d’information en continu sont à l’avant-garde.

À propos des mineurs étrangers isolés : « Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont. Tous, tous, tous ! » Puis : « Moi quand je vais dans la rue, si je vois des jeunes filles avec des crop tops (1), ça me déconcentre. » Ou encore : « D’abord y a cette supercherie de l’islamophobie, alors je vais vous dire un truc, l’islamophobie, c’est un droit. » Non, vous n’êtes pas sur un obscur blog de la facho-sphère. Ces trois déclarations ont été lancées sur les plateaux de médias dits « traditionnels ». La première est d’Éric Zemmour, qui officie sur CNews depuis octobre 2019. La seconde, d’Alain Finkielkraut, nouveau chroniqueur hebdomadaire sur LCI. Enfin, on doit la troisième à Élisabeth Lévy, chroniqueuse à CNews dans l’émission « L’Heure des pros ». Au-delà des propos, un constat bien pire : chaque jour, les déclarations comme celles-ci sont légion sur ces chaînes d’information en continu, CNews et LCI en tête. Et c’est peu dire que la rentrée médiatique 2020 fut rude. Samuel Gontier abonde. Journaliste à Télérama, il scrute les dérives du paysage audiovisuel français et les dénonce sur son blog « Ma vie au poste ». Pour lui, « cela fait des années que l’on franchit des crans supplémentaires dans l’extrême-droitisation de ces chaînes, mais cette rentrée est particulièrement marquante ».

Valeurs très actuelles

On a vu fleurir ces dernières années, sur les plateaux de ces chaînes, des chroniqueurs capables de débattre en une heure trente de la seconde vague de coronavirus, de l’insécurité en France, du programme des maires écologistes, de la présidentielle américaine et de la laïcité. Ceux-là, on les appelle parfois des « toutologues ». Or depuis quelques années, parmi ces éditorialistes, chroniqueurs et autres consultants, on trouve de plus en plus de conservateurs aux idéologies nauséabondes, dont bon nombre sont journalistes. À cet égard, la rédaction du journal d’extrême droite Valeurs actuelles est particulièrement prisée des médias plus grand public. Sur CNews, Charlotte d’Ornellas est chroniqueuse dans l’émission de Pascal Praud, « L’Heure des pros ». Elle croise dans les couloirs de la chaîne Jean-Claude Dassier, qui a été président du journal pour lequel elle travaille, et Gilles-William Goldnadel, qui y était chroniqueur. Son collègue de bureau Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs actuelles, a, lui, été remercié par LCI, qui a jugé que la publication dans l’hebdomadaire de la fiction raciste sur Danièle Obono, fin août, dépassait les bornes de la déontologie. Une décision qui n’empêche pas le jeune homme d’être régulièrement invité sur BFMTV, comme son collègue Tugdual Denis. Gabrielle Cluzel, rédactrice en chef du blog facho « Boulevard Voltaire », Élisabeth Lévy, de Causeur, et bien sûr Éric Zemmour viennent garnir la liste – malheureusement non exhaustive – des intervenants d’extrême droite de CNews.

Quant à i-Télé, la chaîne d’info en continu éternelle concurrente de BFMTV, comment s’est-elle transformée en Fox News française, c’est-à-dire en CNews ? Tout bascule pour le canal 16 de la TNT lors de l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête du groupe Canal en 2015.

Il reste 67% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.