Résister

Documenter, informer, divulguer, faire savoir ne suffit pas. Pour tenir bon la barre et accroître notre audience dans la société, nous avons toujours besoin de vous.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Chère lectrice, cher lecteur,

Vous le savez, voilà plusieurs années déjà que la liberté et l’indépendance de l’information sont menacées chez nous, en France. Nous l’avons régulièrement documenté dans les colonnes et sur le site de Politis. Il y a d’abord une pression économique d’une poignée de multimillionnaires – Arnault, Bolloré, Drahi, Kretinsky, Niel, Pinault… – qui font joujou avec leurs médias, dont certains pour servir la cause de l’extrême droite ; parmi ces rédactions, peu ont les reins assez solides pour y résister durablement. Il y a ensuite des dérives politiques lourdes : l’article 24 (et quelques autres) de la loi dite de « sécurité globale », en débat au Parlement, et la loi de programmation de la recherche ont des précédents : la loi « égalité et citoyenneté » et la loi « secret des affaires », entre autres. Il y a enfin les menaces, les intimidations et parfois les violences (policières, mais pas seulement) dont sont victimes les journalistes, notamment lors de la couverture de manifestations ou quand ils ou elles sont convoqué·es par la DGSI.

Mais documenter, informer, divulguer, faire savoir ne suffit pas. Pour tenir bon la barre et accroître notre audience dans la société, nous avons toujours besoin de vous. Toutes les contraintes sont surmontables si vous êtes à nos côtés et satisfait·es de notre travail, mais aussi parfois critiques, car ce journal est le vôtre : il appartient à ses lecteurs et lectrices et à ses salarié·es.

Votre abonnement à Politis et votre générosité nous ont donné les moyens jusqu’à présent de vous informer en toute indépendance, mais notre autonomie financière reste fragile. Or elle seule nous permettra de faire face et de continuer à proposer un journal de qualité.

C’est pourquoi nous vous annonçons le lancement de notre campagne de dons, qui débute officiellement ce 3 décembre pour se clôturer le 31 décembre. Votre aide reste vitale pour permettre à Politis de poursuivre sa mission, mais aussi de mener à bien de nouveaux projets, de se développer, de regarder plus loin.

Soyez nos ambassadeurs et nos ambassadrices en relayant notre appel à dons autour de vous. Chaque geste est important. Chaque euro nous aidera.

La bataille culturelle est en cours. N’attendez pas 2022. Engagez-vous à nos côtés.

Faites un don, qui peut être défiscalisé, via notre site Internet.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.