BlackRock : La longue attaque du « calamar géant »

Le géant financier BlackRock et son fondateur Larry Fink font l’objet de deux enquêtes journalistiques décryptant, chacune à leur manière, l’immense puissance du « gestionnaire d’actifs » états-unien.

Erwan Manac'h  • 13 janvier 2021 abonné·es
BlackRock : La longue attaque du « calamar géant »
Larry Fink lors du forum de Davos, en janvier 2020.
© FABRICE COFFRINI/AFP

BlackRock valait bien un livre… Ou deux. Le géant mondial de la finance, en passe de prendre une place prépondérante dans l’économie mondiale, est sorti de l’ombre ces derniers mois. La proximité de son fondateur, Larry Fink, avec Emmanuel Macron, son action remuante sur le CAC 40 depuis 2017 et l’intrusion des militants de Youth for Climate au siège français de la multinationale ont achevé de convaincre l’éditeur Florent Massot qu’il y avait là un terrain journalistique à défricher. Il publie donc la traduction d’une enquête de l’Allemande Heike Buchter, correspondante de Die Zeit à New York, d’une expertise rare sur les arcanes de Wall Street.

Seulement, les événements ont pris une tournure peu banale. Au moment de faire lire à l’autrice la préface ciselée

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 8 minutes