Épique Espitallier

Le poète parcourt la France du XXe siècle en mots et en images et chatouille là où ça fait rire jaune.

Voilà une association pertinente. D’un côté, le fonds de films amateurs collectés et numérisés par Ciclic Centre-Val de Loire (agence régionale pour le livre, l’image et la culture numérique). Une mine patrimoniale, de 1919 à nos jours. De l’autre, un poète, Jean-Michel Espitallier, l’auteur récent des remarquables La Première Année et Cow-boy, les deux aux éditions Inculte (lire Politis du 18 septembre 2018 et du 4 mars 2020). Résultat : Centre épique, un texte qui caracole au long du XXe siècle, jalonné…

Il reste 70% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Assurance-chômage : la grande loterie

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.