Un écosystème musical à repenser

À l’instar de tout le secteur culturel français, la Philharmonie de Paris subit le choc de la pandémie de Covid-19 et doit s’adapter à la situation. Rencontre avec Laurent Bayle, directeur général de l’institution.

Jérôme Provençal  • 6 janvier 2021 abonné·es
Un écosystème musical à repenser
© JEAN-DIDIER RISLER / ONLY FRANCE / Only France via AFP

Inaugurée en 2015 et implantée dans le parc de la Villette, au sein d’un colossal bâtiment conçu par Jean Nouvel, la Philharmonie de Paris se dresse tout près de la Cité de la musique – créée en 1995 – et forme avec elle une entité commune. Sous le statut d’établissement public à caractère industriel et commercial (Epic), cette vaste

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique culturelle
Temps de lecture : 3 minutes