Vassilis Alexakis : Un romancier des mots

Vassilis Alexakis, disparu le 11 janvier, enchantait aussi bien en grec qu’en français.

Même si sa mort remonte à deux semaines, le 11 janvier, il n’est pas trop tard pour rendre hommage à ce merveilleux écrivain qu’était Vassilis Alexakis. Né à Athènes en 1943, il quitte la Grèce au début des années 1960 pour suivre les cours de l’école supérieure de journalisme de Lille. Ce sera le début d’un incessant va-et-vient entre son pays de naissance et sa terre d’élection, mais surtout entre deux langues : la grecque et la française. « En voyageant ainsi d’un pays à l’autre, d’une langue à l’autre,…

Il reste 69% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.