Hans Magnus Enzensberger : Des vers qui aèrent

La poésie très singulière de Hans Magnus Enzensberger se déploie dans un beau florilège.

Entré en littérature il y a plus d’un demi-siècle, l’Allemand Hans Magnus Enzensberger – aujourd’hui âgé de 91 ans – est d’abord (re)connu en France comme essayiste et romancier grâce à des livres tels que Culture ou mise en condition ?, Le Bref Été de l’anarchie ou, plus récemment, Tumulte. Ayant également écrit des livres pour enfants et des pièces de théâtre, il creuse en outre le champ de la poésie depuis ses débuts. Aux recueils déjà parus chez Gallimard (Poésies et Mausolée) s’ajoute maintenant…

Il reste 70% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.