Myr Muratet : Les à-côtés du monde

Paris Nord rassemble une part de l’œuvre de Myr Muratet, attentif aux friches, aux no man’s land et aux personnes reléguées. Un regard sans détour.

Sur la couverture, une photographie avec une hache dont le fer a largement entaillé la tôle d’une voiture grise, qu’on devine à l’état de carcasse. On pense à la citation de Kafka : « Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous. » Sauf qu’il ne s’agit pas ici de littérature mais d’œuvre photographique. Celle de Myr Muratet, qui, dans la continuité de l’exposition qui lui était consacrée à Chaumont en 2019 (lire Politis du 24 juillet 2019), publie un livre époustouflant. Y sont réunis 153…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.