Philippe Corcuff en « lanceur d’alerte idéologique »

Le philosophe analyse les avancées de l’extrême droite dans la bataille des idées.

Au croisement de la sociologie et de la philosophie, Philippe Corcuff nous propose une somme – « trois ans de travail », dit-il – sur la grande confusion, ce « smog des discours et des idées » qui caractérise aujourd’hui le paysage politique. Un chaos propice à ce qu’il nomme « postfascisme », préférant ce concept au fascisme, qui renvoie « trop mécaniquement » à des figures historiques. Il interpelle une gauche qui a négligé cet ennemi à force de voir le « mal » ailleurs. Corcuff fait preuve d’une pensée…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.