Solidarité : Des maraudeurs de Briançon en justice

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 28 avril 2021
Partager :

Le slogan « La solidarité n’est pas un délit » n’est pas près de passer de mode ! Deux bénévoles de l’association Tous migrants, qui maraude auprès des exilés du Briançonnais, sont poursuivis pour « aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière en France ». Le 22 avril, le procureur de la République a requis deux mois de prison avec sursis et une interdiction de séjour dans les Hautes-Alpes pendant cinq ans.

Tout l’enjeu du procès tenait au passage de la frontière franco-italienne. Or les maraudeurs, fins connaisseurs de la loi et du terrain montagneux, affirment avoir aidé une famille d’exilés afghans, dont une femme enceinte de huit mois, une fois celle-ci déjà en France. Décision attendue le 27 mai… soit le même jour que la tenue du procès en appel des « sept de Briançon ». Tous espèrent la relaxe.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don