Un 1er Mai sous surveillance

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 5 mai 2021
Partager :

Le 1er mai, à Paris, les gaz, coups, grenades et charges policières face au cortège de tête ont stoppé les 25 000 personnes qui manifestaient. S’ajoutent à cela 46 interpellations, selon la préfecture. Étrange accoutumance à l’encadrement musclé des manifestant·es. L’affrontement entre éléments du black bloc et le service d’ordre de la CGT en fin de manif est plus inhabituel (une vingtaine de syndicalistes blessés).

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don