« Une histoire à soi », d’Amandine Gay : Le mystère des origines

Dans Une histoire à soi , Amandine Gay donne à voir et à entendre cinq récits de vie de personnes adoptées en France issues de pays lointains.

Christophe Kantcheff  • 22 juin 2021 abonné·es
« Une histoire à soi », d’Amandine Gay : Le mystère des origines
Nicolas (au centre), venu du Rwanda, entouré de sa famille.
© les films du losange

Activiste et universitaire, Amandine Gay a signé en 2017 un premier long métrage, Ouvrir la voix, où elle donnait la parole à une vingtaine de femmes afro--descendantes. Le suivant, Une histoire à soi, aborde une question qui la concerne aussi

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes