Extrême droite : Un commando condamné

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 7 juillet 2021
Partager :

Dix-huit mois de prison avec sursis et deux ans de suspension de la fonction publique pour Philippe Pétel, l’ancien doyen de la faculté de droit de Montpellier. Et six mois ferme pour l’ex-professeur Jean-Luc Coronel, assorti d’un an de suspension de la fonction publique. Les deux enseignants ont été reconnus coupables, le 2 juillet, de leur implication dans le commando d’extrême droite qui avait déboulé, dans la nuit du 22 au 23 mars 2018, dans un amphithéâtre de l’université, alors occupé par une soixantaine d’étudiants mobilisés contre Parcoursup. Cagoulés, armés de bâtons ou de tasers, le commando d’une dizaine de personnes a, grâce au concours du doyen, réussi à s’introduire dans les locaux, blessant au passage une dizaine d’étudiants.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don