Dossier : Nos corps en bataille

Mon handicap, c’est une force : Alexandra Nouchet, 23 ans, nageuse et athlète

« Grâce à mon handicap, je vis des moments sportifs forts et inspirants. »

Je suis née avec la jambe droite atrophiée. Dès l’enfance, j’ai été orientée vers la natation : « Dans l’eau, tu pourras être perçue “comme les autres”, me disait le kiné. Les yeux ne s’attarderont pas sur toi. » D’ailleurs, je n’y prêtais pas trop attention. Mais, à partir du collège, les regards se sont faits plus insistants. J’étais appareillée, ma jambe avait une apparence différente. « Pas besoin de venir à l’école avec des protège-tibias », on m’a dit une fois. J’étais complexée, je ne me mettais jamais en short.

Et puis, après le bac, j’ai commencé à m’accepter : « Tu es comme ça, alors autant en tirer parti. » Ma prothèse est mieux modelée – limite si je n’en joue pas désormais !

Il reste 54% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.