Union européenne : Marine Le Pen se pousse du col

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 7 juillet 2021
Partager :

Histoire de faire oublier l’échec de son parti aux élections, Marine Le Pen était toute fière d’annoncer le 2 juillet la signature d’une déclaration commune hostile à « Bruxelles » et son « fédéralisme rampant », avec le Hongrois Viktor Orbán (Fidesz), le Polonais Jaroslaw Kaczynski (PiS), les Italiens Matteo Salvini (Lega) et Giorgia Meloni (Fratelli d’Italia), l’Espagnol Santiago Abascal (Vox), et dix autres leaders européens d’extrême droite. Alliée donc avec ceux qui harcèlent les personnes LGBT, remettent en cause l’avortement, s’attaquent à l’indépendance de la justice, à la liberté de la presse, aux ONG…

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don