Michel Husson, dynamiteur d’archiducs

Il se plongeait avec jubilation dans les travaux mainstream pour en déplier les incohérences et les trucages.

Michel Husson est mort soudainement cet été. Longtemps chroniqueur à Politis, il était un pilier de l’économie critique, en France et dans le monde. Travailleur infatigable, toujours au service des mouvements sociaux, auteur d’innombrables articles d’analyse économique marxiste de tous formats, depuis les papiers de recherche ultra-techniques jusqu’aux textes ultra-pédagogiques destinés à éclairer le débat public, ainsi que de livres à la fois clairs et profonds, Michel se distinguait par un humour…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.