Justice : Les carottes sont cuites… aux pesticides

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 8 septembre 2021
Partager :

Des maraîchers et des professionnels de la filière agricole ont été condamnés par le tribunal judiciaire de Coutances (Manche) à de lourdes amendes allant de 10 000 euros à 80 000 euros. Ils ont été reconnus coupables d’avoir vendu ou traité des parcelles avec du dichloropropène, un pesticide interdit en France depuis 2018. « Ce trafic a concerné 132 tonnes de pesticides importées d’Espagne, pays ayant droit à une dérogation. Près de 100 tonnes ont été épandues entre février 2018 et novembre 2020 par des producteurs de carottes du bassin de Créance dans la Manche », précise le syndicat agricole Confédération paysanne, également partie civile. Ces agriculteurs utilisaient ce pesticide classé cancérogène probable pour lutter contre un ver parasite des carottes des terres sableuses de cette région. Place aux alternatives maintenant !

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don