« Strange Fruit », de David Margolick : Les arbres du Sud

Allia republie Strange Fruit, de David Margolick. Une histoire de la chanson portée par la puissance de son interprète : Billie Holiday.

Un soir de 1939, Billie Holiday joue au Café Society, un club de Greenwich Village connu pour son public multi-racial et engagé. La jeune femme s’apprête à boucler son set avec un nouveau morceau : « Strange Fruit ». Son visage se durcit, le pianiste plaque les premiers accords et elle susurre. « Les arbres du Sud portent un fruit étrange. Du sang sur les feuilles et du sang sur les racines. Un corps noir oscillant à la brise du Sud. Un fruit étrange pendu sur les peuplier_s. » Dans la salle, l’audience se…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.