Françafrique : Le business de la dette

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 20 octobre 2021
Partager :

À l’heure où les grandes puissances peuvent emprunter à des taux quasi nuls des sommes colossales pour financer leurs plans de relance, l’étau de la dette se resserre sur les pays d’Afrique de l’Ouest. « Une cure d’austérité encouragée par le FMI à travers ses prêts covid-19 » s’abat sur la population, alerte Oxfam, dans un rapport publié le 12 octobre. Notamment en Côte d’Ivoire et au Sénégal, où le service de la dette représente une somme supérieure au budget de la Santé. Le report d’échéance concédé par les pays du G20 au printemps 2020 n’a qu’un effet limité, car deux tiers des créances sont entre les mains de banques privées, notamment françaises. Ce sinistre business rapporte 200 millions de dollars aux banques hexagonales chaque année, dénonce l’ONG.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don