Violences sexuelles : « Double peine » à Montpellier

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 6 octobre 2021
Partager :

Le 28 septembre, la militante féministe Anna Toumazoff a relayé sur son compte Twitter le témoignage d’une jeune fille de 19 ans ayant tenté de porter plainte pour viol au commissariat de Montpellier. Elle dénonce l’accueil qu’elle a reçu, comme de nombreuses autres femmes dans ce commissariat, entre remarques désobligeantes et misogynes, décrédibilisation, refus de prendre les plaintes… Depuis, les témoignages de mauvais accueil dans les commissariats s’accumulent, avec le hashtag #DoublePeine, sur les réseaux sociaux. En réaction, la journaliste Constance Vilanova, le collectif Nous Toutes et des comptes féministes ont lancé une plateforme du nom de ce hashtag, pour recueillir et centraliser tous ces témoignages. Celle-ci a déjà recueilli plus de 220 messages en 48 heures.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don