Barbara Butch : « Il faut diffuser la pédagogie de la fête »

La DJ et militante queer Barbara Butch alerte le gouvernement sur la nécessité d’agir contre les violences sexistes et sexuelles et regrette l’immobilisme coupable de certains lieux festifs.

Hugo Boursier  • 5 janvier 2022 abonné·es
Barbara Butch : « Il faut diffuser la pédagogie de la fête »
© Fifou

Connue pour ses sets enflammés aux influences disco et populaire, notamment au Rosa Bonheur à Paris, Barbara Butch l’est aussi pour son engagement contre la grossophobie. La « love activist », comme elle se définit elle-même, a été élue personnalité LGBTQ+ de l’année 2021 à l’occasion de la quatrième cérémonie des Out d’or, en décembre. Elle milite contre l’invisibilisation des corps qui échappent à la norme – à titre d’exemple, gros ou porteurs de handicap –, notamment dans le milieu de la nuit. Après avoir figuré en couverture de Télérama en février 2020 pour

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes