François Truffaut : Les films de sa vie

La Leçon de cinéma, de François Truffaut, transcription d’un long entretien donné pour la télévision en 1981, donne à entendre la parole éclairante d’un réalisateur sans concession sur son art.

Il faut régulièrement revenir aux classiques. Pour quelques générations de cinéphiles, la parole de François Truffaut s’exprimant sur le cinéma, par écrit ou à l’oral, a été très présente. Des années 1950 jusqu’aux années 1980, ce fut d’abord celle du jeune critique, incisive sinon brutale, puis celle du cinéaste accompli. Le temps passant, elle est restée comme un bon souvenir, mais s’est un peu estompée. Depuis quelques années, le réalisateur de Baisers volés revient sur le devant de la scène, via une exposition à la Cinémathèque (en 2014), des rétrospectives ou des éditions de DVD, et une floraison de -publications.

Parmi celles-ci, un livre absolument formidable : la transcription intégrale et inédite d’un entretien que le cinéaste avait accordé pour la télévision, effectué à l’été 1981 (il venait d’achever le tournage de La Femme d’à côté) et diffusé, en deux parties, en 1983, un an avant sa disparition. Son titre, La leçon de cinéma, n’est pas une usurpation.

Interrogé par les critiques Jean Collet et Jérôme Prieur (qui, plus tard, deviendra documentariste) et le réalisateur José Maria Berzosa, dont les questions s’appuient sur des extraits de chacun des films de Truffaut, celui-ci livre ses impressions. Ses propos sont si précis et si éclairants que, toutes proportions gardées, cette « leçon de cinéma » se situe à la même hauteur que le fameux « Hitchbook » – c’est-à-dire le livre de dialogue entre Hitchcock et Truffaut, publié en 1966, où le jeune cinéaste recueillait la parole du maître. Un classique, là encore.

Il reste 73% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.