Ouigours : Les mots, le symbole

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 26 janvier 2022
Partager :

Préférer l’expression « dynamique génocidaire » au mot « génocide »… La défense tient sur une ligne de crête. Et elle est d’autant plus étroite dans un contexte présidentiel. Depuis l’abstention de La France insoumise lors du vote de la résolution visant à reconnaître le génocide contre la minorité ouïgoure en Chine, le 20 janvier, les arguments portés par le mouvement de Jean-Luc Mélenchon demeurent inaudibles. Dès le lendemain, devant les critiques fusant de tous bords – de militants de cette population réprimée de manière systémique par le régime de Xi Jinping jusqu’aux adversaires politiques –, Jean-Luc Mélenchon s’est justifié sur Thinkerview, tout comme Clémentine Autain sur Mediapart. Pour eux, soutenir ce texte, comme le font les députés de la majorité, tout en faisant le dos rond devant Pékin relève d’un geste « hypocrite ». Et s’abstenir, d’une position explosive.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don