Chez votre libraire, demandez le « tract »

Ni revues, ni livres, de nouveaux formats, courts, incisifs et peu coûteux s’imposent comme un phénomène de libraire et un mode d’expression pour des auteurs et autrices qui entendent mieux intervenir dans le débat public, en lien avec l’actualité.

À l’ère du web souverain, textes et publications diverses circulent de façon presque instantanée, même si les auteurs et autrices qui les écrivent mettent évidemment du temps à les concevoir puis à les rédiger. Du côté des maisons d’édition, intervenir dans le débat public reste une gageure, la fabrication de l’objet livre étant par définition assez lente. C’est ce qui a poussé plusieurs grandes maisons, avant même de se préoccuper de la question commerciale et de l’économie capricieuse du secteur, à…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.