Elza Soares, invincible diva

Icône artistique et politique, l’immense artiste brésilienne a chanté jusqu’à son dernier souffle.

Elle a fini par lâcher prise le 20 janvier. Elza Soares aurait pu se résigner un nombre incalculable de fois en quatre-vingt-onze années de bataille contre les infortunes. Celle que la BBC anglaise avait consacrée « chanteuse brésilienne du millénaire » en 1999 a refusé, par une ténacité hors norme, que l’adversité sociale « assassine Mozart » en elle, à l’égal d’immenses divas noires américaines. Fille d’une favela de la banlieue de Rio, Elza est mariée à 12 ans par un père trop pauvre pour nourrir sa…

Il reste 72% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.