Dossier : Comment la Macronie a abîmé l'école

« L’éducation ? Un sujet invisible »

Pour la sociologue Annabelle Allouch, les thématiques liées à l’école et à l’université sont peu présentes dans les débats présidentiels et les médias, alors qu’elles concernent une large part de la population.

Maître de conférences en sociologie à l’université de Picardie-Jules Verne, Annabelle Allouch est spécialisée dans les questions de politiques éducatives et universitaires. Elle revient sur la faible place accordée à ces sujets dans la campagne pour l’Élysée, à l’heure où le système éducatif poursuit sa mutation libérale, et ce au détriment des usagers. Quelle place occupe aujourd’hui l’éducation dans les débats présidentiels ? Annabelle Allouch : C’est un thème mineur, parce que l’éducation n’est pas un…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.