L’extrême droite en force en Castille-et-Léon

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 16 février 2022
Partager :

Vox ne comptait qu’un élu au parlement de la province de Castille-et-Léon, il en a désormais 13. Sacrée progression pour le parti d’extrême droite espagnol surgi en 2018. En miroir, le parti de centre-droit Ciudadanos s’effondre (de 12 député·es à 1), lui qui rêva un temps du pouvoir à Madrid.

Le Parti populaire (PP, droite), s’il progresse un peu (de 29 à 31 élu·es), perd la majorité (41 élu·es) qu’il formait avec Ciudadanos. Vox revendique sa place. Si le PP cédait, Vox entrerait pour la première fois dans un exécutif espagnol.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don